La Box Bullet Journal pour les débutant.es qui souhaitent bujoter sereinement !

Comment débuter son bullet journal ?

Bullet journal

Vous avez envie de commencer un bullet journal ?

Vous en avez marre des to-do-list semés dans toute votre maison ? Votre agenda professionnel regorge de post-it en tous genres, de notes par-ci par-là… Vous avez un carnet pour noter vos idées, un autre carnet pour noter vos projets, un carnet pour écrire vos recettes préférées et vos menus de la semaine, vous possédez un journal intime caché dans votre table de chevet. Trop de carnets tuent les carnets ! Trop de carnets par-ci par-là ! Vous ne savez plus où donner de la tête ! Moi aussi, j’étais dans cette situation, un peu perdue parmi mes carnets de tous formats… J’ai même eu un tout petit agenda au format mini  que j’avais acheté parce que je pouvais le transporter dans mon sac … Roooooh, j’étais folle des carnets (et je le suis toujours…)

Votre vie est remplie de projets, de rendez-vous scolaires, médicaux, professionnels, amicaux, etc. mais vous avez du mal à vous organiser et à organiser votre agenda.

Et un jour, vous avez entendu parler d’un outil capable de vous sauver la vie (bon, n’exagérons rien, mais un peu quand même). La fièvre « bullet journal » vous a attrapée ? Vous avez décidé de bujoter ? Ou au moins essayer de faire un bullet journal ?

Mais vous ne savez pas comment faire, vous ne savez pas quoi faire !

Cet article va vous aider à prendre en main votre bullet journal.

tombow

De quoi j’ai besoin ?

Pour commencer, de quoi avez-vous besoin ? De quel matériel avez-vous besoin pour débuter ?

Tout d’abord, la base pour débuter son bullet journal est d’avoir un carnet.

Un carnet : il existe des dizaines de carnets dans le commerce. Des carnets à points, avec des lignes, des carnets avec des pages blanches. Vous les trouverez au rayon « carnets » de votre grand magasin, dans les librairies, sur Internet également, dans les magasins de papeterie… Il existe des carnets vierges ou des carnets « spécial bullet journal » pré-remplis pour t’aider à te lancer dans cette aventure.

Pour ma part, j’ai commencé par un carnet à pages blanches, à spirales, classique. Je l’ai terminé, mais en le feuilletant, je trouvais que mon écriture penchait énormément, mon écriture n’était pas droite. Du coup, pour mon 2ème carnet, j’ai préféré choisir  un carnet à points. Les carnets à lignes ne me plaisaient pas car j’avais l’impression que les lignes entravaient ma créativité. Je voulais décorer mon carnet, les lignes n’auraient pas fait un bel effet.

Bien sûr, ce n’est que mon avis, c’est mon choix. À vous de choisir le carnet qui vous convient. Fouillez les rayons à la recherche de votre carnet qui vous fera de l’œil.

Un 2ème objet à acquérir : un stylo…pour écrire… J’ai commencé au début par un stylo quatre couleurs. Je ne savais pas trop s’il fallait autre chose, je me suis dit que ça suffirait pour commencer. J’ai également emprunté les crayons de couleur de mes enfants pour colorier les pages de mon bujo. Je n’apprécie pas les feutres de couleur qui transpercent les feuilles et laissent des traces.

Le premier mois de mon bujo a été très simple : un carnet, un stylo quatre couleurs et des crayons de couleur, une règle.

Pour cacher la couverture banale de mon 1er bullet journal, j’ai customisé la couverture avec du papier de décoration et collé des stickers, histoire de le rendre un peu plus joli. (Je ne savais pas à l’époque qu’il existait des carnets spécialement conçus pour le bullet journal).

Comment structurer votre bullet journal ?

Aujourd’hui, vous avez  votre carnet, vous avez du matériel pour commencer votre bujo.

Et maintenant, que devez-vous mettre dans votre bujo ?

Les clés (ou les puces)

Au début de votre carnet, il faut réserver une page pour indiquer vos « bullet » : les bullet sont les puces ou les clés que l’on utilisera dans son bullet. Les plus utilisés sont les suivants :

o = Tâche à faire

x  = Tâche effectuée

¡ = Evènement, rendez-vous

-= Note

‼ = Information importante

La liste est à compléter avec vos clés. Rien n’est figé, vous pouvez inventer vos propres clés, bien sûr.

L’index

Afin de retrouver facilement les choses écrites dans votre carnet, un index est utile à mettre en place. Sur les premières pages de votre carnet, vous réserverez deux ou trois pages pour écrire votre index. Mais qu’est-ce qu’un index ?

Un index sert à répertorier les thèmes de votre bullet. Vous commencez une nouvelle page, par exemple, une première page de collection sur « les films à voir », vous notez le numéro de page de cette collection dans votre index.

Et lorsque vous aurez d’autres pages de collection sur les films à voir, vous les inscrirez dans votre index, à la suite des autres numéros de page. Autre exemple, vous souhaitez faire une page de livres à lire, en page 40.

Dans votre index, vous notez « Livres à lire » et en face : 40.

Et si vous avez une nouvelle page de livres à lire, en page 75, vous la reportez dans votre index.

La vue annuelle (ou future log)

Ensuite, la vue annuelle vient après l'index, elle sert à noter les évènements futurs, que vous connaissez déjà.

Ce sont les évènements connus sur les 3 ou 6 prochains mois. Cette vue annuelle peut être organisée :

  • sur 1 page pour 3 mois,
  • 2 pages pour noter 6 mois,
  • ou bien 2 pages pour des évènements sur 12 mois.

Cela vous permet de visualiser vos rendez-vous (médicaux, professionnels, personnels, amicaux, familiaux) et de vous organiser lorsque ces évènements arriveront. Ces évènements seront à reporter dans votre vue mensuelle.

La vue mensuelle (ou monthly log)

C’est une page que l’on retrouve chaque mois, habituellement. Elle est conçue mensuellement…ou pas. C’est comme vous voulez. Mais c’est pratique pour noter les choses à se rappeler, pour visualiser votre charge de travail, vos rendez-vous, les tâches à faire, vos objectifs, les évènements en tous genres.

Pour dessiner votre vue mensuelle, vous avez l’embarras du choix. Le plus simple, pour débuter, est de noter à la verticale les dates du mois (avec suffisamment de place pour noter plusieurs évènements, sur plusieurs lignes). En face de ces dates, vous noterez toutes les choses à se rappeler.

La vue journalière (ou daily log)

Dédiée à la to-do-list du jour, à votre agenda du jour, c’est une page utile si vous avez plusieurs rendez-vous, plusieurs évènements. Si vous n’avez rien y à inscrire, parce que vous n’avez pas de rendez-vous, ce n’est pas nécessaire de faire un daily log.

Une journée, dans votre bujo, peut être matérialisée par un rectangle, avec la date du jour au-dessus du carré, et à l’intérieur du carré, vous noterez toutes les choses à faire.

Voilà, vous êtes paré.e pour débuter votre bullet journal. J’espère que cet article vous aura aidé, vous aidera à débuter votre bujo.

N’oubliez pas que c’est votre carnet, que c’est vous qui le personnalisez à votre goût.

Et si vous avez besoin de matériel, les boxs de la Box Bujoteuse peuvent vous aider à débuter !

Alors, à vos carnets !

box5

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle

Inscription à la newsletter

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,