Tu veux te lancer dans le bullet journal ?

Naturopathie et yoga : une transition vers l’automne en douceur

Naturopathie 2

La saison d’automne est souvent perçue comme synonyme de l’arrivée du froid, de la pluie, des jours moins longs et la fin de la douce saison d’été.

Pourtant, les couleurs sont magnifiques, le soleil plus doux, les courges, les champignons et les légumes racines sont de retour, ainsi que le bruit de la pluie et son invitation à ralentir...

L'énergie de l'automne est Yang descendante et Yin montante, elle nous invite à une plus grande intériorité, c’est-à-dire à revenir à notre « être » plutôt qu’à « faire ». L'occasion parfaite pour prendre soin de soi !
 

Naturopathie

Une transition vers l’hiver

L'automne est une période de transition qui nous permet de nous préparer à l'hiver. Nos corps ont souvent accumulé quelques surcharges (merci barbecue, glaces et apéros), notre mental a été éprouvé par la rentrée, et pour éviter les crises dépuratives du mois de novembre (bonjour gastro et rhino), on a tout intérêt à réajuster notre alimentation et notre rythme pour une détox douce d'automne.

Selon l'Ayurveda, la saison de l'automne aggrave le dosha Vata. Les doshas sont, dans l'ayurvéda, trois énergies vitales ou « humeurs », responsables des processus physiologiques et psychologiques qui nous animent. Leur déséquilibre est considéré comme facteur de baisse de notre vitalité, voire de sensibilité aux maladies.

Vata est le dosha-pivot de l’Automne. Il gère le principe du mouvement et ses propriétés sont : sec, léger, froid, rugueux, mobile. La sécheresse de l'été entraîne déjà un début d'accumulation du Vata. Mais quand l'automne arrive, le froid et le vent viennent se cumuler à la sécheresse pour aggraver Vata. Les déséquilibres Vata peuvent provoquer : digestion difficile, ballonnements, constipation, difficultés à dormir, anxiété, nervosité.

Pour passer en douceur la transition de l’automne et bien se préparer à l’hiver, l'idée est de réduire les surcharges et les toxines, de reposer notre système digestif et notre système nerveux, de favoriser l'élimination des déchets.

En pratique

Du côté de l’assiette :

On va privilégier une alimentation équilibrée riche en fruits et légumes. Choisis des aliments non raffinés, non transformés, sans additifs. Sois simple, reviens aux produits bruts ! Evite les stimulants (café, thé, tabac,…), les sucres raffinés (pain baguette, chocolat, gâteaux, pâtisseries, farine blanche, riz blanc), les graisses saturées (charcuterie, viange rouge).

Bois chaud tout au long de la journée. Mange chaud (même au petit déjeuner avec des porridges sucrés ou salés), ajoute du gingembre à tes préparations.

On peut aussi procéder à une monodiète d'1 soir ou 2 soirs par semaine (raisin, riz, carotte, légumes vert..) pendant un mois.

Accorde-toi beaucoup de repos

Aie des habitudes régulières, des horaires de repas et de coucher fixes. Reste bien au chaud et évite les courants d'air. Evite le surmenage et les excès de stimulation. Tu peux, par exemple, faire15 min de relaxation et 5 min de respiration consciente par jour.


Bouge !

Pour que ton organisme puisse procéder de manière optimale à son nettoyage et à son adaptation. Vélo, ballades, yoga, natation, choisis une activité qui te fait plaisir pour être régulier.ères.

Hydrothérapie

Tu peux appliquer une bouillotte chaude sur ton foie et sur tes reins pour faciliter leur travail de détoxification et pour la détente nerveuse.

Si tu y as accès facilement, le hammam sera très bénéfique.

Naturopathie 3

Comment le yoga peut nous aider ?

En automne, on va privilégier des pratiques dont les qualités s’opposent à Vata, des pratiques qui nous ancrent, plutôt lentes, et qui donnent une sensation de stabilité.

On va également chercher à stimuler les méridiens des poumons et intestins, qui sont les deux organes sollicités à l’automne, selon la médecine traditionnelle chinoise.

Les postures en torsions sont également nos alliées de l'automne... Leur effet stimulant sur le système digestif et sur les organes en font des postures de choix pour cette période "détox". Elles nous aident à nous libérer de ce dont nous n'avons plus besoin, autant physiquement que mentalement. Leur effet de compression, gênant la respiration, nous demande de nous concentrer sur l'essentiel et ne laisse pas vraiment de place à ce qui n'est pas nécessaire.

Enfin, le yoga, par ses pratiques respiratoires, permet une oxygénation et une élimination des déchets par les poumons, mais aussi un massage des organes abdominaux, par exemple avec la respiration kapalabhati.

Cet article invité a été rédigé par Julie Vuagnoux, professeure de yoga et conseillère en naturopathie en ligne et à L’Union près de Toulouse, spécialisée dans les troubles découlant du stress (digestion, sommeil, dos,…).

Tu souhaites réduire ton stress, rééquilibrer ton alimentation, pratiquer le yoga, ou être accompagné.e au naturel pour des troubles ou des déséquilibres ? Rendez-vous sur son site www.lelaboratoireduprana.com.

Pour aller plus loin, si tu as envie de faire une détox, Julie te propose son atelier en ligne : ATELIER YOGA'NATURO, spécial détox d'automne, qui comprend :

  • Une masterclass naturopathie,
  • Une pratique de yoga dynamique d'1 heure,
  • Un exercice de respiration,
  • Une posture de yoga restauratif,
  • 2 méditations.

Pour t'inscrire et accéder à l'atelier, rendez-vous sur le Prana lab online !

Poster un commentaire

Votre texte.

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

J'ai déjà un compte,